accueil

Quelques libellules de Tarentaise

Libellules des plans d'eau de vallées

 

cliquer sur les vignettes pour voir les photos en grand

 

Les plus fréquentes
en Tarentaise



Anisoptères (= libellules)


Anax imperator (Anax empereur)
identification : - 66-84 mm / thorax vert dépourvu de bandes latérales / S1 vert / abdomen avec bande médiodorsale noire / pentagone noir sur le front, dès l'émergence
- mâle : abdomen bleu / yeux verts à bleus / taches bleues en avant de l'insertion des ailes / lame supra-anale carrée et courte / pas d'angle anal aux ailes postérieures / abdomen verdâtre à l'émergence puis violet en maturation
- femelle : abdomen bleu à vert-brun, avec raie dorsale brune / bleu toujours sur le dessus de S1-S2, parfois beaucoup plus étendu
- immature : fin anneau jaune sur S2
milieu : - eaux stagnantes à légèrement courantes, souvent vastes, aux berges riches en végétation / ensoleillement / pionnier (y compris milieux anthropiques voire pollués)
altitudes : - plaine à 1000m - reproduction jusqu'à 1400m - erratique jusqu'à 1700m
période : - émergence : mai / groupées (50% en 3 jours, sur un site donné)
- maturation : 2-3 semaines
- période moyenne de vol : mi-mai à mi-septembre
- période d'observation maximale :juin à août
comportement : - mâle : territorial, patrouille, vol assez rapide / phases de surplace, par vent fort surtout / abdomen arqué vers le bas en vol / se pose rarement / vole après le coucher du soleil
- émergence : à l'aube
- ponte: solitaire (seul Anax), sur végétaux flottants
- accouplement : posé, 10min à 1h
sites Tarentaise : - Hautecour-plan d'eau, Pomblière-étang de la Gare, Sangot-plan d'eau, Centron-plan d'eau


mâle posé

mâle, en vol

femelle, détail tête et thorax

femelle camouflée dans la végétation

femelle, en ponte




Aeshna cyanea (Aeschne bleue)
identification : - 67-76 mm / bordure postérieure des yeux incurvée, avec tache postoculaire claire / ptérostigmas courts / thorax vert avec 2 bandes brunes assez épaisses, une complète, une demie / bandes antéhumérales vertes, ovales et grandes / taches dorsales de S9-S10 confluentes
- male : abdomen noir avec taches dorsales vertes (S2-S7) et bleues (S8-S10), taches latérales bleues / extrémité des cercoïdes en bec d'oiseau
- femelle : taches vertes uniquement
- immature : taches jaunes
milieu : - grande plasticité écologique, tous milieux aquatiques, surtout lentiques / mares forestières très boisées, sombres / zones urbaines, polluées
altitudes : - de la plaine à 1800-2000m
période : - émergence : juin-juillet, régulièrement étalées
- maturation : longue, dispersion importante
- période moyenne de vol : juillet à octobre
- période d'observation maximale : août-septembre
comportement : mâle : vol erratique, bas, avec abdomen légèrement arqué vers le bas / phases de surplace assez marquées / passe volontiers très près de l'observateur / volle au crépuscule
- ponte : lieux très variés
sites Tarentaise : - Bozel-plan d'eau, Hautecour-plan d'eau, Pomblière-étang de la Gare, Sangot-plan d'eau, Centron-plan d'eau. Aussi en altitude : Bellentre-lac Noir, Hautecour-lacs du Bouchet et du Saut


mâle posé

mâle posé

femelle émergente

femelle, en ponte

femelle




Libellula quadrimaculata (Libellule à 4 taches)
identification : - 40-48mm / taches sombres aux nodus / corps brun, translucide / base des ailes antérieures ambrée, sans tache noire / abdomen large à la base puis fin, à tiers apical noir, non pruineux / côtés de S4-S8 jaunes
- mâle : cercoïdes rapprochés à la base puis divergents / pas de trait jaune latéral sur S9 / cerques visibles de profil
- femelle : cercoïdes écartés à la base puis légèrement convergents/ trait jaune latéral sur S9
- forme 'praenubila' avec bandes fumées au niveau des ptérostigmas
milieu : - milieux lentiques, type étang marécageux ouvert / eaux stagnantes, avec végétation immergée abondante / lacs acides / espèce post-pionnière
altitudes : - max de 100 à 500m et de 800 à 1100m / jusqu'à 1800m
période : - émergence : tôt le matin, synchronisées
- période moyenne de vol : mai à mi-août
- période d'observation maximale : juin-juillet
comportement : - ne vole pas avant 10h pour les mâles, 12h pour les femelles
- émergence : tôt le matin, nombreuses synchronisées
- mâle : se pose souvent sur des tiges sèches isolées / territorial, agressif envers mâles de toutes espèces, autres mâles satellites
- accouplement : en vol, 20s
- ponte : en vol, touche l'eau de l'abdomen / zones riches en végétaux immergés / gardée par le mâle en vol stationnaire
sites Tarentaise : - Hautecour-plan d'eau, Pomblière-étang de la Gare, Sangot-plan d'eau. Aussi en altitude : Méribel-Tuéda, Champagny-gouille du lac de la Glière


mâle

mâle en vol

mâle aux ailes très abîmées

femelle, forme praenubila




Orthetrum cancellatum (Orthetrum réticulé)
identification : - 44-50 mm / bandes humérales sombres (seul Orthetrum) / pas de bande médiodorsale claire sur le thorax / ptérostigmas noirs / bandes noires légèrement incurvées sur les côtés de chaque segment du thorax / cercoïdes noirs
- mâle : face brune / abdomen étroit, beige puis couvert d'une pruine bleu clair qui cache les bandes noires / S8-S10 noirs, parfois aussi S6-S7 (limite floue entre le noir et le bleu) / cercoïdes peu écartés à la base
- femelle : abdomen jaune avec bandes noires puis brun et pruineux au vieillissement / extrémité de S10, entre les cercoïdes, blanche / cercoïdes écartés à la base puis légèrement divergents
- immature : abdomen jaune avec bandes noires
milieu : - ubiquiste / eaux stagnantes ou lentes, de plaine / rives et grèves nues, bien ensoleillées / pionnier
altitudes : - max < 600m et jusqu'à 1100m
période : - émergence : étalées sur 1 mois
- période moyenne de vol : mi-mai à fin août
- période d'observation maximale : juin à mi-août
comportement : - émergence : s'éloigne rapidement de l'exuvie
- mâle : patrouille d'un vol rapide, très bas au-dessus de l'eau / se pose longuement, souvent au sol dans un endroit dégagé et surélevé / défend un territoire de 2 à 50m, le long des rives pendant 10-15 jours / poursuite des mâles toujours au-dessus de l'eau, zone à + de 3m de l'eau neutre (pas de réaction aux femelles ni de poursuite des autres mâles)
- accouplement : en vol (30s) ou posé (15min)
- ponte : femelle seule, en eau libre, peu profonde, gardée par le mâle
sites Tarentaise : - Hautecour-plan d'eau, Pomblière-étang de la Gare, Sangot-plan d'eau


mâle posé

mâle immature

jeune mâle

femelle émergente

jeune femelle

accouplement




Sympetrum striolatum (Sympétrum fascié)
identification : - 35-44mm / larges bandes thoraciques jaunes assez prononcées, séparées par une bande rougeâtre / sutures thoraciques noires, bien visibles / pattes noires rayées de jaune sur toute la longueur (fémurs : face externe noire, face interne jaune) / noir épais à la base du front ne descendant pas le long des yeux / abdomen à bords parallèles, en vue de dessus / petite tache jaune à la base des ailes / insertions postérieures des ailes plus brunes que rouges (rouges chez S. vulgatum)
- mâle : abdomen rouge terne / souvent, petit trait noir sur le dessus de S8 et S9
- femelle : lame vulvaire saillante mais moins que chez S. vulgatum (plus arrondie, en forme de gouge) et qui se prolonge sous S8 - plus marquée chez les femelles ayant beaucoup pondu / marques noires latérales sur pratiquement tous les segments de l'abdomen, plus marquées que chez le mâle
milieu : - pionnier et opportuniste / eaux stagnantes, bien éclairées, récentes / peu exigeante sur la qualité des eaux et de l'écosystème
altitudes : - < 500m (jusqu'à 1000m)
période : - émergence : juin - juillet
- période moyenne de vol : 20 juin - 10 novembre
- période d'observation maximale : 20 juillet - 30 septembre
- souvent la dernière espèce observée en automne
comportement : - se perche souvent sur une tige isolée / très erratique après émergence / en vol, phases de surplace bien marquées
- mâle : territorial
- accouplement : jusqu'à 15 min
- ponte : en vol, en tandem, en eau libre, oeufs déposés dans l'eau du bout de l'abdomen
sites Tarentaise : - Bozel-plan d'eau, Hautecour-plan d'eau, Sangot-plan d'eau, Pomblière-étang de la Gare. (Emergence observée le 03/10/12 à St Martin de Belleville-Plan de l'Eau, exceptionnel pour la date et l'altitude)


mâle en vol

mâle

vieille femelle

couple - vol en tandem

accouplement et autre mâle

couple - ponte en tandem

accouplement : mâle tenant la femelle derrière la tête

accouplement



Zygoptères (= demoiselles)


Coenagrion puella (Agrion jouvencelle)
identification : - 33-35mm / bandes antéhumérales étroites mais complètes / taches postoculaires en forme de poires horizontales, à bord postérieur dentelé, généralement non reliées par un trait / marge postérieure du pronotum en accolade, avec fin liseré bleu
- mâle : bleu pâle / tache noire en forme de U sur S2 / traits noirs latéraux sur S3-S7 / S3-S5 noires sur 1/5ème apical / tache noire concave à l'apex de S9 / cercoïdes en crochets vers l'intérieur, très écartés et nettement plus courts que les cerques
- femelle : verte ou bleue / rapport noir-bleu variable sur S3-S6
- immature : mauve
milieu : - ubiquiste / préférence pour mares et étangs ensoleillés, plutôt petits
altitudes : - abondant < 600m, régulier jusqu'à 1000m, présent jusqu'à 1500m
période : - émergence : en masse, mi-mai à juin, juillet en altitude
- période moyenne de vol : mi-mai à mi-août
- période d'observation maximale : juin à juillet
comportement : - peu farouche, peu rapide / groupes dans les prés voisins de l'eau, le matin et le soir
- mâle : proche de l'eau, zones ombragées par forte chaleur, lisières abritées et ensoleillées par vent fort
- femelle : à l'écart de l'eau sauf pour accouplement et ponte
- ponte : jusque sous l'eau, dans la végétation aquatique
sites Tarentaise : - Hautecour-plan d'eau, Pomblière-étang de la Gare


mâle adulte

mâle immature

femelle émergente

femelle

ponte en tandem, 3 couples




Enallagma cyathigerum (Agrion porte-coupe)
identification : - 29-36mm / grandes taches postoculaires / marge postérieure du pronotum faiblement courbée / au moins une cellule doublée entre le ptérostigma et l'apex de l'aile postérieure (pas chez les Coenagrion)
- mâle : bleu pur / champignon noir sur S2 (pied parfois absent)/ bande antéhumérale bleue plus large que la bande humérale noire / S8-S9 entièrement bleus / pas ou peu de noir sur la suture interpleurale
- femelle : brune (immature), verte ou bleue / yeux souvent marqués d'une fine bande brune, à mi-hauteur / torpilles noires sur S3-S7 / pointe de flèche noire sur S8 / épine vulvaire bien visible sous S8
milieu : - tous types d'eaux stagnantes ou lentes, plutôt pauvres en herbiers / étangs acides sans poissons / espèce pionnière / lacs préalpins, étangs et marais d'altitude, tourbières de plaine
altitudes : - plaine-1800m
période : - émergence : mai-juin puis août (bivoltinisme), max en mai
- période moyenne de vol : mai à septembre
- période d'observation maximale : juin à août
comportement : - vol robuste, à faible hauteur, parfois loin des berges / se pose souvent sur tige verticale, l'abdomen tourné vers l'eau
- accouplement : loin de l'eau
- ponte : d'abord en tandem, dans les végétaux émergés, puis seule si immersion totale
sites Tarentaise : - Bozel-plan d'eau, Centron-plan d'eau, Hautecour-plan d'eau, Sangot-plan d'eau, Pomblière-étang de la Gare, Méribel-Tuéda, St Bon-lac du Praz


mâle posé

femelle immature

accouplement avec femelle bleue

accouplement




Ischnura elegans (Agrion élégant)
identification : - 30-34 mm
- mâle mature : grandes taches postoculaires en 'triangle arrondi' voire circulaires / marge postérieure du pronotum redressée (diff. autres Ischnura) / ptérostigmas bicolores (surtout aux ailes antérieures ?) / abdomen avec dessus noir bronze, dessous bleu, sauf S8 tout bleu / petite crête médiodorsale redressée à l'apex de S10 / cerques nettement plus longs que les cercoïdes (diff. I.fountaineae) / pointes des cerques divergentes (vue de dessus)
- femelle mature : marge postérieure du pronotum généralement redressée
3 formes :

A = violacea

B = rufescens = infuscans

C = rufescens obsoleta

- thorax et abdomen bleus ou verts
- S8 bleu

- thorax et abdomen verts ou bruns
- S8 brun

- thorax et abdomen verts ou bruns
- S8 brun


- mâle immature : vert / taches postoculaires bleues dès l'émergence
- femelle immature : S8 bleu
3 formes (dont 2 identiques, A et B ?) :

A = violacea

B = rufescens = infuscans

C = rufescens obsoleta

- thorax violet/lilas
- bande humérale noire

- thorax violet/lilas
- bande humérale noire

- thorax rose
- pas de bande humérale noire (bande orange)

milieu : - eaux stagnantes, parfois courantes, non acides, parfois saumâtres, assez riches en végétation et plutôt ensoleillées, eutrophes / très tolérant aux pollutions
altitudes : - max < 500m - jusqu'à 1000m
période : - émergence : mai à juin, jusqu'en août en altitude
- période moyenne de vol : mai à septembre
- période d'observation maximale : pics début juillet puis fin août, en Savoie
comportement : - populations souvent denses / peu farouche et peu rapide / pionnier / vole après le coucher du soleil
- accouplement : 3 à 8 heures
- ponte : femelle seule / dans la végétation flottante ou immergé, sans descendre sous l'eau
sites Tarentaise : - Bozel-plan d'eau, Sangot-plan d'eau, Pomblière-étang de la Gare


mâle

femelle jeune, forme rufescens-obsoleta

femelle mature, forme violacea

accouplement (femelle bleue)




Pyrrhosoma nymphula (Petite nymphe au corps de feu)
identification : - 33-36 mm / double trait horizontal dans les yeux, dès l'émergence / pattes noires / ptérostigma noir, plus long que la cellule en dessous
- mâle : abdomen rouge avec anneaux noirs sur S7-S9 / thorax noir à côtés et bandes antéhumérales rouges, le bas plus ou moins jaune
- femelle : très variable, rouge à jaune avec plus ou moins de noir
- jeune : thorax noir, à côtés et bandes antéhumérales jaunes
milieu : - assez ubiquiste / ruisseaux calmes et eaux stagnantes riches en végétaux / sources
altitudes : - max : 200-700m / présent de la plaine à 2100m
période : - émergence : dès fin avril, sur 4-5 semaines en plaine, 5-9 semaines en montagne
- période moyenne de vol : fin avril à fin août
- période d'observation maximale : mi-mai à juillet
comportement : - mâle : petit territoire autour d'un perchoir, avec changement plusieurs fois par jour
- ponte : en tandem, parfois jusque sous l'eau
sites Tarentaise : - Bozel-plan d'eau, Hautecour-plan d'eau, Sangot-plan d'eau, Pomblière-étang de la Gare. Peut se rencontrer en altitude : Méribel-Tuéda, Courchevel-lac de la Rosière


mâle, en plein repas !

mâle

jeune femelle

accouplement




Chalcolestes viridis (Leste vert)
identification : - 39-48mm / vert métallique, assez foncé mais brillant, sans bleu, cuivré au vieillissement / arrière de la tête jaune à l'émergence puis vert ou bronze / pointe verte, de l'arrière vers l'avant, au milieu du thorax / grands ptérostigmas bruns-jaunes / abdomen fin, beaucoup plus long que les ailes / jamais pruineux
- mâle : appendices anaux blanchâtres
- femelle : ovipositeur globalement sombre à bordure inférieure claire
milieu : - eaux stagnantes à faiblement courantes, bordées d'arbres / peu polluées / sans poisson
altitudes : - plaine à 1200m
période : - émergence : juillet (juin à août)
- maturation : loin des lieux de reproduction
- période moyenne de vol : juillet à novembre
- période d'observation maximale : août à octobre
comportement : - se perche souvent dans les arbres et buissons, lieux ombragés
- ponte : en tandem, introduit la ponte sous l'écorce de branches d'arbres (saules) dominant l'eau
sites Tarentaise : - Sangot-plan d'eau, Pomblière-étang de la Gare. Peut se rencontrer en alitutde : St Martin de Belleville-Plan de l'Eau


mâle

couple en ponte

couple posé en tandem
 



 

haut de page