accueil

Quelques libellules de Tarentaise

Libellules des plans d'eau de vallées

 

cliquer sur les vignettes pour voir les photos en grand

 

De moins communes
en Tarentaise



Anisoptères (= libellules)


Cordulia aenea (Cordulie bronzée)
identification : - 47-55mm / coloration générale vert plutôt bronze / pas de jaune sur le front / yeux vert brillant, à reflets jaunes (partie externe) / thorax densément couvert de longs poils clairs / taches safranées à la base des ailes, plus grandes sur les postérieures / une seule nervure transverse entre la base et le triangle des ailes postérieures / taches claires (jaunes chez le mâle, jaunes et/ou blanches chez la femelle) sous l'abdomen, plus grandes sous S1 et S2 / fin anneau blanc entre S2 et S3
- mâle : thorax épais, abdomen fin puis en massue, largeur max en S7-S8 / cercoïdes en forme de lyre / lame supra-anale visible de dessus entre les cercoïdes, aussi longue que les cercoïdes et en forme de fourche (=terminée par 2 crochets)
- femelle : lame vulvaire non saillante
- larve : 2 traits noirs longitudinaux sur le thorax, de part et d'autre de la médiodorsale
milieu : - ubiquiste des eaux stagnantes, climats tempéré et montagnard
altitudes : - surtout < 500m mais individus isolés fréquents jusqu'à 1300-1500m
période : - émergence : mi-avril à mi-mai, synchronisées, 50% en 10 jours
- période moyenne de vol : fin avril à fin juillet
- période d'observation maximale : mi-mai à fin juin
comportement : - grande capacité de colonisation / actif par temps couvert / vole tôt le matin et tard le soir (après le coucher du soleil) / vole légèrement incliné vers l'avant
- mâle : territorial avec contacts entre mâles bruyants si densité forte / phases de surplace / patrouille, le long des berges, à moins d'1 m de haut / se pose rarement près de l'eau / chasse souvent dans les boisements proches
- femelle : discrète
- ponte : femelle seule, vol furtif et désordonné, coups d'abdomen dans l'eau, plutôt matin et soir
sites Tarentaise : - Hautecour-plan d'eau, Pomblière-étang de la Gare + obs de 4 individus le 13/09/14 au Plan de la Tigne (Aime - 2020m), exceptionnel pour la date et l'altitude


mâle posé

mâle en vol

femelle posée
 




Cordulegaster bidentata (Cordulégastre bidenté)
identification : - 69-83 mm (femelle plus grande) / triangle occipital noir (en arrière du point de contact des yeux) / front jaune avec large barre noire / souvent, court trait jaune dans le noir entre les deux bandes thoraciques jaunes / nervure costale noire / tache jaune en forme de virgule sur le côté de S1/ 2 taches jaunes basales, sur chaque segment, ne se rejoignant ni sur le ventre, ni sur le dos, de S2 à S8 - taches triangulaires vues de côté / 2 petites tachers jaunes apicales sur S2-S3, pas sur S4-S8 / S9-S10 entièrement noires ou presque
- mâle : angle anal marqué, triangle anal généralement à 3 cellules / cercoïdes écartés à la base puis divergents
- femelle : ovipositeur noir sans taches jaunes à la base / lame vulvaire longue, en pointe
milieu : - ruisselets forestiers (feuillus), écoulements verticaux et sources tufeuses / généralement versants ensoleillés et forêts claires / courant faible / très sensible à la pollution des eaux / mêmes habitats que l'écrevisse à pieds blancs
altitudes : - > 200m - max 500-1000m, parfois jusqu'à 1500m
période : - émergence : étalées sur un mois
- période moyenne de vol : fin mai à début septembre
- période d'observation maximale : fin juillet à fin août
- ponte : juin-juillet
comportement : - peu farouche, se laisse approcher de très près / sites de reproduction exigus / vol calme et puissant, assez bas - se pose souvent
- mâle : zones chaudes, lisières, clairières, chemins forestiers / actif surtout par temps assez chaud
- ponte : faibles écoulements marginaux aux ruisseaux, zones sableuses avec fine lame d'eau / corps vertical, enfonce, de façon répétée, l'ovipositeur dans le substrat
sites Tarentaise : - St Martin de Belleville-Planlebon, Champagny en Vanoise-la Prise


2 mâles posés

mâle immature (yeux gris)

mâle posé

mâle posé

accouplement




Crocothemis erythraea (Crocothémis écarlate)
identification : - 36-45mm / corps entièrement rouge vif, pattes rouges / bas des yeux bleu / marge postérieure du pronotum non relevée / longs ptérostigmas jaunes / tache jaune à la base des ailes postérieures / nervures antérieures jaunes / fine ligne noire médiodorsale sur l'abdomen / abdomen plus large que les Sympetrum et un peu aplati
- femelle : lame vulvaire très saillante (moins, chez les jeunes) / jaune dorée puis brune / zone claire entre les insertions des ailes / bandes antéhumérales claires
- immature : jaune doré / zone claire entre les insertions des ailes / bandes antéhumérales claires
milieu : - toutes eaux stagnantes, bien ensoleillées
altitudes : - max < 500m et jusqu'à 1000m
période : - émergence : mi-mai à juin (étalées en milieux permanents, synchronisées en milieux temporaires)
- période moyenne de vol : mi-mai à mi-septembre
- période d'observation maximale : mi-juin à août
comportement : - migratrice, se disperse sur de grandes distances, pionnier, colonisateur
- mâle : chasse à l'affût, souvent depuis des tiges bien dégagées / se pose fréquemment et longuement / quand il s'envole, revient souvent se poser au même endroit / territorial, sur 2 à 10m, pendant env. 20min + autres mâles non territoriaux postés non loin
- accouplement : en vol (parfois posé, en cas de vent), durée qq secondes
- ponte : coups d'abdomen dans l'eau, surveillée par le mâle
- émergence : moins d'1 h par temps chaud
sites Tarentaise : - Hautecour-plan d'eau, Pomblière-étang de la Gare - peu répandu


jeune mâle

très jeune mâle

mâle

jeune femelle

femelle posée

accouplement, posé sur une tige




Libellula depressa (Libellule déprimée)
identification : - 39-48 mm / abdomen très large et aplati / barre noire à la base de l'aile antérieure, grande tache noire triangulaire à la base de l'aile postérieure / larges bandes antéhumérales claires / S3-S8 bordés de jaune
- mâle : 2 fortes épines sous S1 / abdomen se couvrant de pruine bleue / cercoïdes rapprochés à la base puis légèrement divergents
- femelle : uniformément brun jaunâtre / cercoïdes très écartés à la base
- immature : uniformément brun jaunâtre
milieu : - eaux stagnantes, surtout petits points d'eau, peu profonds, ensoleillés et nus / pionnier
altitudes : - surtout 300-500m et jusqu'à 1300-1500m
période : - émergence : étalées, maturation : 10 jours
- période moyenne de vol : fin avril à début septembre
- période d'observation maximale : mai-juin
comportement : - se re-pose souvent aux mêmes endroits (tiges sèches, buissons)
- mâle : très agressif / non territorial le matin, jusqu'à ce qu'il se soit accouplé
- accouplement : en vol, moins de 30s
- ponte : en vol, touche l'eau ou la terre, de l'extrémité de l'abdomen / gardée par la mâle qui devient alors territorial
sites Tarentaise : - Bozel-tufière entre Moranche et Les Champs, Pomblière-étang de la Gare - peu abondant


mâle adulte

femelle posée de profil

jeune femelle
 




Libellula fulva (Libellule fauve)
identification : - 42-45mm / poils sur le thorax / tache sombre à l'apex des ailes (plus marquée chez la femelle, parfois absente chez le mâle)
- mâle : face noire / yeux gris-bleu (adulte) / abdomen noir couvert d'une pruine bleue sur S3-S7 (marques noires sur S5, après accouplements) / S8-S10 noirs / cercoïdes rapprochés à la base puis parallèles ou légèrement divergents à l'extrémité
- femelle : brun mat / cercoïdes écartés à la base
- immature : orange vif avec bande noire médiodorsale, s'élargissant de la base à l'apex / yeux marron/ bord antérieur des ailes ambré
milieu : - eaux faiblement courantes, bordées d'une importante végétation rivulaire (hélophytes + zones herbeuses ou semi-boisées) / zones alluviales / larves non sensibles aux poissons (épines dorsales)
altitudes : - < 750m
période : - émergence : mai, synchronisées (100% en quelques jours)
- période moyenne de vol : mai à début août
- période d'observation maximale : juin
comportement : - mâle territorial, 50m env., parcouru de temps à autre / repousse toute libellule bleue
- accouplement : posé, 10-30 min
sites Tarentaise : - Pomblière-étang de la Gare - peu répandu, abondant


2 mâles adultes

mâle immature

femelle mature

jeune femelle

accouplement




Orthetrum coerulescens (Orthétrum bleuissant)
identification : - 36-45 mm / bandes antéhumérales claires / zone claire entre les insertions des ailes / généralement < 4 cellules dédoublées entre Nrs et R3 (> 4 chez O.brunneum) / longs ptérostigmas jaunes / abdomen assez fin (large que O.brunneum) / bande médiodorsale noire étroite, coupée, à chaque segment, par de petites barres (paires de points chez O.brunneum) / S8 dilaté latéralement ?
- mâle : abdomen entièrement couvert de pruine bleue (pas de noir à l'extrémité) / thorax se couvrant parfois entièrement de pruine, dans le Sud / face brune
- femelle : dorée / ailes jaunes à l'émergence
milieu : - milieux avec petites surfaces d'eau libre : suintements, sources, fossés / lieux ensoleillés
altitudes : - max < 400m et jusqu'à 800m
période : - émergence : mi-mai à juin (fin de matinée)
- période moyenne de vol : juin à août
- période d'observation maximale : fin juillet
comportement : - se pose plus rarement au sol que les autres Orthétrums
sites Tarentaise : - Pomblière-étang de la Gare, Sangot-plan d'eau. Peut dépasser 1000m : Bozel-tufière entre Moranche et Les Champs


jeune mâle posé

mâle

femelle âgée

jeune femelle




Sympetrum sanguineum (Sympétrum sanguin)
identification : - 34-39mm / pattes noires / petite tache jaune à la base de l'aile postérieure
- mâle : abdomen rouge sang, légèrement épaissi en massue, avec taches latérales noires / face rouge / thorax brun-rouge, assez uniforme, avec sutures noires bien nettes / grand crochet à l'hameçon
- femelle : jaune / ligne noire médio-dorsale à l'avant du thorax, rejoignant le collier pour former un T
- immature : jaune
milieu : - tous milieux aquatiques riches en végétation / évite les eaux acides et les eaux courantes / préfère les étangs ensoleillés et riches en végétation puis étangs forestiers et marais de plaine / larves capables de survivre dans des zones asséchées en fin d'été et automne
altitudes : - 300-400 m
période : - émergence : mai-juin
- maturation : 10 jours
- période moyenne de vol : fin juin à octobre
- période d'observation maximale : mi-juillet à fin août
comportement : - souvent posé sur une tige isolée près de l'eau
- accouplement : moins de 10 min
- mâle : non territorial
- ponte : en tandem puis femelle seule / vase ou zones temporairement émergées, oeufs lâchés en vol
sites Tarentaise : - Hautecour-plan d'eau


jeune mâle posé

mâle en position de l'obélisque

très jeune femelle

couple en tandem

accouplement




Sympetrum vulgatum (Sympétrum commun)
identification : - 35-40mm / larmes noires descendant le long des yeux / front brun-jaunâtre, rarement à nuances rouges / thorax brun-rougeâtre, relativement uniforme, avec sutures noires bien marquées, généralement sans bandes jaunes / pattes rayées de noir et jaune / ailes hyalines, en général / taches brunâtres sur les côtés des premiers segments de l'abdomen (surtout visibles chez les jeunes) ? aussi chez S.striolatum / marque noire plus ou moins prononcée sur S1-S3
- mâle : abdomen rouge brique, en massue (S6-S8), y compris en vue de dessus / insertions postérieures des ailes rouges comme les antérieures (brunes chez S. striolatum)
- femelle : lame vulvaire saillante, à angle droit
milieu : - tous types d'eaux stagnantes, généralement riches en végétation
altitudes : - 200-500m et 1000-1250m
période : - émergence : étalées sur 2 mois, 50% en 2 semaines
- période moyenne de vol : juin à octobre
- période d'observation maximale : juin et août, creux en juillet
comportement : - grande capacité de colonisation / souvent posé (buissons, pierres, sol) / plus discret que S.sanguineum et S.striolatum
- mâle : certains, territoriaux, attendent les femelles au bord de l'eau, d'autres les recherchent en vol, loin de l'eau
- accouplement : parfois long
- ponte : en vol, le plus souvent en tandem, oeufs déposés dans l'eau du bout de l'abdomen / en eau peu profonde avec végétaux immergés
sites Tarentaise : - Hautecour-plan d'eau, Sangot-plan d'eau, Bozel-plan d'eau


mâle posé

mâle

3 tandems en vol

accouplement




Sympetrum fonscolombii (Sympétrum de Fonscolombe)
identification : - 33-40 mm / partie inférieure des yeux gris-bleu, dès l'émergence / tache jaune à la base de l'aile postérieure / ptérostigmas jaunes avec épaisse bordure noire sur le côté antérieur / fine rayure claire à la face postérieure des pattes
- mâle : face rouge / nervures principales antérieures rouges / bande blanchâtre sur le côté du thorax / côté du thorax teinté de bleu sous la base des ailes
- femelle : nervures principales de la base des ailes jaunes / lame vulvaire presque invisible
milieu : - eaux stagnantes et chaudes, souvent peu profondes, pauvres en végétation (par ex. gravières récentes)
altitudes : - jusqu'à plus de 2000m
période : - émergence : fin mai à juin puis mi-août à mi-septembre (bivoltin) / les émergents de la 1ère période se reproduisent sur place, ceux de la 2ème se dispersent aussitôt et définitivement
- période moyenne de vol : mai à septembre
- période d'observation maximale : juillet-août
comportement : - migrateur, très erratique / vol rapide / souvent à l'écart de l'eau, en plein été
- mâles plus territoriaux que les autres sympétrums - perchoirs d'observation et longs vols au-dessus de l'eau
- accouplement : posé, 15min
- ponte en tandem, en eau libre
sites Tarentaise : - petite population pérenne à Hautecour-plan d'eau (seul site connu de Tarentaise)


mâle en position de l'obélisque

femelle posée

tandem en vol, ponte

accouplement



Zygoptères (= demoiselles)


Erythromma lindenii (Naïade aux yeux bleus)
identification : - 30-36mm / ptérostigmas longs et clairs
- mâle : tête noire, yeux bleus / taches postoculaires limitées à un trait ou absentes, avec trait central entre les deux / bande antéhumérale bleue, plus large que la bande noire qu'elle surplombe / 2 sutures pleurales noires, la supérieure interrompue / dessin noir en forme de calice sur toute la longueur de S2 / marques noires lancéolées, de plus en plus longues, sur S3-S6 / S7-S8 noirs / S9-S10 bleus / cercoïdes noirs, plus longs que S10 et en tenailles
- femelle : 3 couleurs / tête, thorax et base de l'abdomen brun-jaune à verts / 2 petites gibbosités à l'avant du thorax, en face des extrémités du pronotum (existent, en moins marquées, chez le mâle) / insertions des ailes bleues / côtés de S3-S6 bleuâtres / extrémité de l'abdomen et appendices anaux brun clair / bande longitudinale noire sur toute la partie dorsale de l'abdomen
milieu : - eaux stagnantes à faiblement courantes (grands cours d'eau), riches en végétation mais pas trop arborées
altitudes : - surtout plaine à 300m, régulièrement jusqu'à 600m, rarement jusqu'à 1000m
période : - émergence : avril-mai
- période moyenne de vol : fin mai à août
- période d'observation maximale : début juin à août
comportement : - mâle : rase l'eau d'un vol rapide, avec phases de surplace / se pose à l'horizontale, sur les végétaux flottants, loin des berges
- ponte : en tandem / immersion totale de la femelle (le mâle ne la suit pas)
sites Tarentaise : - Sangot-plan d'eau, Pomblière-étang de la Gare - peu répandu, peu abondant


mâle posé

mâle en vol

accouplement

ponte en tandem

tandem en vol



 

haut de page